danse

We love arabs

We love arabs (2017)
L’histoire drolatique d’un chorégraphe israélien qui a besoin d’un danseur arabe pour créer une pièce porteuse d’un message de paix. Une parodie décapante des clichés chorégraphiques et des stéréotypes ethniques, entre théâtre et danse, exécutée avec humour et subtilité. Par Hillel Kogan.

 

We Love Arabs est chorégraphié par l’Israélien Hillel Kogan, qui l’interprète en duo avec Adi Boutrous

C’est l’histoire d’un chorégraphe israélien qui choisit un danseur arabe pour créer une pièce porteuse d’un message de coexistence et de paix. Un spectacle qui démolit le mur des préjugés avec humour et subtilité.

Au fil d’une parodie décapante des clichés chorégraphiques et des stéréotypes ethniques, Kogan, dans le rôle du créateur auto-glorifié, se trouve piégé par ces mêmes idées fausses qu’il prétend combattre.

 

Un spectacle d’une rareté nécessaire : intelligent, réfléchi, drôle et lapidaire, qui est aussi une charge politique sans concession. 

Publié le 29/09/2017