Fermer
Loisir

Bel été 2024 : Il était une fois dans les Pays de la Loire

92312e555c844b1da6837ad5d853a4b682daeae9
Mythes et légendes rythment depuis toujours les Pays de la Loire. Aux quatre coins du territoire, ces histoires se découvrent et peuvent être le point de départ de visites palpitantes.


Gille de Rais, l'histoire derrière Barbe-Bleue

La légende de Barbe-Bleue appartient intimement au Château de Tiffauges, situé en Vendée. Cette légende raconte l'histoire de Gilles de Rais, un noble du XVe siècle, qui a inspiré le personnage de Barbe-Bleue. Gilles de Rais figurait parmi les compagnons d'armes de Jeanne d'Arc, mais après sa carrière militaire, il a acquis une tristesse célèbre pour ses crimes horribles. Barbe-Bleue représentait un seigneur cruel et riche, qui avait épousé plusieurs fois. Il accordait à chacune de ses épouses l'accès à toutes les pièces de son château sauf une, qu'il leur interdisait d'ouvrir. Un jour, une de ses femmes, poussée par la curiosité, a ouvert la porte interdite et découvert les corps des anciennes épouses assassinées par Barbe-Bleue. Ayant découvert sa désobéissance, Barbe-Bleue a décidé de la tuer également, mais elle a réussi à s'échapper et à alerter ses frères, qui sont venus la sauver et ont tué Barbe-Bleue. Gilles de Rais, pour sa part, a fait l'objet d'accusations de nombreux crimes atroces, dont le meurtre de centaines d'enfants. Son jugement se solde par une exécution en 1440. Au sein du Château, les animations autour de sa riche histoire sont nombreuses. Parmi elles, le spectacle Les Secrets Enfouis du Château de Tiffauges s'articule autour des personnages qui ont marqué l'histoire de la bâtisse, avec une évocation de la légende de Barbe-Bleue. Une immersion réussie dans un passé médiéval que l'on retrouve également dans l'animation En temps de siège où tirs d'artillerie, combats et joutes se succèdent. 

Château de Tiffauges. Le Château. 9/7/5€/Gratuit. nossites.vendee.fr/chateau-de-tiffauges/

La dame blanche de Brissac

Au Château de Brissac, une légende raconte que la "Dame Blanche" apparaît souvent la nuit. Il s'agirait du fantôme de Charlotte de Brézé, assassinée par son mari jaloux au XVIe siècle. Les visiteurs auraient entendu ses gémissements et aperçu sa silhouette. Le château, surnommé le "Géant du Val de Loire" en raison de ses sept étages et de ses 204 pièces, semble revêtir le théâtre de manifestations surnaturelles qui intriguent et effraient à la fois. La Dame Blanche figure souvent vue errant dans les grandes salles et les escaliers, son visage marqué par la douleur et la tristesse de sa mort tragique. Des récits évoquent de portes qui claquent sans raison, de murmures plaintifs et de bruits de pas dans les couloirs vides. Les propriétaires actuels du château ont même aménagé des visites spéciales pour les amateurs de frissons, espérant offrir aux curieux un aperçu de cette présence fantomatique. Outre ces apparitions, le Château de Brissac recèle de nombreuses attractions pour les visiteurs. Les jardins à la française, magnifiquement entretenus, invitent à des promenades paisibles parmi les parterres de fleurs et les haies taillées avec soin. À l'intérieur, la salle des Gardes, ornée de tapisseries anciennes, et la salle de théâtre Belle Époque, unique en son genre, transportent les visiteurs dans différentes époques de l'histoire. La chapelle du château, dédiée à la Sainte-Vierge, et les caves à vin, où reposent des millésimes prestigieux, méritent également une visite. Enfin, pour les amateurs de vues panoramiques, la terrasse offre une vue imprenable sur les vignobles et la vallée de la Loire, permettant de saisir toute la grandeur et la beauté de ce château remarquable.

Château de Brissac. 1 rue Jeanne Say. 10/8.5/4,5€. brissac.net

La Tapisserie de l’Apocalypse

Le Château d’Angers abrite l'une des plus grandes merveilles médiévales du monde : la Tapisserie de l’Apocalypse. Cette immense tapisserie, commandée par Louis Ier d’Anjou au 14ème siècle, illustre l’Apocalypse selon Saint Jean. La légende veut que cette tapisserie ait été inspirée par des visions prophétiques qui hantèrent le roi pendant des nuits entières, le poussant à immortaliser ces scènes terrifiantes dans une œuvre d'art inégalée. Cette beauté visuelle, d'une longueur originelle de 140 mètres, déploie ses scènes dramatiques et saisissantes sur six pièces de lin, chacune richement colorée et détaillée. Elle représente l'une des plus grandes réussites artistiques du Moyen Âge, offrant une vision unique du texte biblique et de l'interprétation médiévale de la fin des temps. Au delà de la Tapisserie, les impressionnantes fortifications médiévales, et les magnifiques jardins semblent autant de bonnes raisons de pousser les portes de ce mastodonte.

Château d'Angers. 2 promenade du Bout du Monde. 11/9.5/8€. chateau-angers.fr

Herbauges, la cité engloutie

Dans le Pays de Retz, le lac de Grand-Lieu baigne dans une aura mystérieuse. On raconte qu’il recouvre les vestiges d’une ville engloutie autrefois nommée Herbauges. Au VIème siècle, l’Évêque de Nantes demande à Saint Martin de Vertou d’évangéliser la population. Les habitants restent hermétiques au christianisme, et la colère divine gronde. Dieu ordonne à Martin de quitter les lieux, emmenant ses deux seuls convertis, Romain et son épouse. La femme désobéit et se change en pierre après avoir observé Herbauges engloutie par les eaux. On dit que chaque 24 décembre, à minuit, on peut entendre les cloches de la ville disparue sonner depuis le fond du lac. Véritable paradis pour les amoureux d'ornithologie, le lac de Grand-Lieu abrite plus de 270 espèces d'oiseaux, faisant de lui la deuxième réserve ornithologique de France. Les promeneurs peuvent ainsi passer des heures à observer avec émerveillement la faune et la flore foisonnantes qui peuplent cette étendue d'eau. Ses quatre cours d'eau connectés – l'Acheneau, l'Ognon, la Boulogne et le Tenu – offrent de nombreuses possibilités de randonnées en canoë, en paddle ou à bord de bateaux électriques. 

Le Lac de Grand-Lieu. Entrée gratuite. lacdegrandlieu.com

Lu et Lactalis : par amour du lait

Fondée en 1846 par le couple Lefèvre-Utile, la biscuiterie LU a vu le jour dans une modeste pâtisserie de Nantes. À travers les époques, LU a su évoluer avec son temps, tout en préservant l'excellence et l'authenticité de ses biscuits. Un petit tour dans la Tour Lu à Nantes permet à chaque adorateur de ces biscuits d'assouvir sa curiosité sur les coulisses de sa fabrication. Initialement baptisée Le Petit Lavallois et spécialisée dans la fabrication de camemberts, Lactalis demeure encore aujourd'hui comme le leader mondial du secteur laitier, présent dans 51 pays, collectant 22.6 milliards de litres de lait chaque année et employant 85 500 personnes. Une success story dépeinte avec fidélité et créativité à la Cité du Lait, proposant de nombreuses activités, animations et collections sur les produits laitiers.

La Tour LU à Nantes. Rue de la Biscuiterie. 3€/Gratuit. lelieuunique.com/les-espaces/la-tour-lu
La cité du Lait. 18 rue  Adolphe  Beck. 10/7/3€. lacitedulait.com

L'Abbaye de Fontevraud était une prison

Initialement établie comme un monastère par Robert d'Arbrissel en 1101, l'Abbaye de Fontevraud a été transformée en établissement pénitentiaire après la Révolution française. Le début de son histoire carcérale s'est amorcé le 3 août 1814, avec l'arrivée de 500 condamnés. L'abbaye a accueilli une population hétérogène, des criminels aux prisonniers politiques, jusqu'à sa fermeture en tant que prison en 1963. Pendant cette période, l'abbaye subit des modifications significatives tant dans son architecture que dans son essence. L'objectif de cette reconversion était triple : mettre en œuvre la réforme pénitentiaire de 1791, gérer l'excédent de prisonniers et soulager les tensions économiques de l'époque. Les détenus étaient contraints au travail, faisant de Fontevraud l'un des centres de production carcérale les plus productifs du XIXe siècle en France. Après la fermeture de la prison, l'abbaye entame un processus de restauration et de valorisation patrimoniale. Un lieu chargé d'histoire, abritant un hôtel, un restaurant et un centre culturel, preuve de sa remarquable transformation à travers les âges.

Abbaye Royale de Fontevraud. 49590 Fontevraud-l'Abbaye. 13€/7.5€. fontevraud.fr

La région des Marais Salants 

Lorsque l'on pense aux Pays de la Loire, on ne peut s'empêcher d'être fasciné par la beauté et la richesse naturelle des Marais Salants de Guérande. Ces étendues d'eau salée constituent un véritable écrin écologique à découvrir. Les origines de ces marais remontent très loin dans le temps, probablement dès l'Antiquité. Au fil des siècles, les hommes ont façonné patiemment ce paysage unique, créant un véritable territoire "manufacturier" avec son architecture de terre. Aujourd'hui, ces marais sont reconnus internationalement pour leur richesse en biodiversité. Véritable havre de paix pour de nombreuses espèces d'oiseaux, les Marais Salants de Guérande accueillent des milliers d'individus lors des périodes de migration, de reproduction et d'hivernage. L'Avocette élégante et la Sterne pierregarin y trouvent notamment refuge. Mais ce n'est pas tout, la présence des espèces végétales protégées comme la Tolypelle saline témoigne de la fragilité de cet écosystème. Amusant et instructif, le Musée des Marais Salants de Batz-sur-Mer fourmille d'informations captivantes au sujet des patrimoine des marais salants. Il propose un parcours autonome enrichi de bornes interactives, de projections et d'un film explicatif de 12 minutes, permettant de découvrir l'histoire et les techniques de la récolte du sel. Un programme d'animations saisonnières offre des activités variées et enrichissantes tout au long de l'année. 

Marais Salants de Guérande. D92. Entrée gratuite. labaule-guerande.fr
Musée des Marants Salants à Batz-sur-Mer. Place Adèle Pichon. 5/4/3€/Gratuit. museedesmaraissalants.fr

Les pierres magiques

Sur le territoire de la commune d’Aron, la Chaire au Diable porterait les empreintes des fesses et des talons du Malin. A Armaillé, un menhir à la frontière serait doté de pouvoirs revigorants. Les gens viennent s'y frotter pour retrouver énergie et vitalité. Plus loin, à Miré, un dolmen, érigé par des fées selon la légende, trotte dans l'esprit de tous les habitants qui en ont fait un lieu sacré. Il est composé de cinq pierres, quatre servant de support et une autre en guise de toiture.

La Chaire au Diable d'Aron. Entrée gratuite. aron53.fr
Menhir de Pierre frite d'Armaillé. Entrée gratuite. anjou-tourisme.com
Dolmen de la Maison des Fées à Miré. Le Pont Fume à Miré. Entrée gratuite. mairiemire.fr

Publié le 02/07/2024 Auteur : Alexis Schuft


Mots clés :