6d62792606d5e9cf66a7c2b662dc73934bb979cd
D6ca002974ae7b0655904cbb05d0a805d9288281
Bb88d6cc0aadd4cb8528a4e19cc553659fa1eb5e
7e0332cb1254c9a5470d6c3241a47d0463827b73
10a43a60f37a1618661e2a0eae94f660f408d763
3c010910799a9809e7f1496df4ecaff85837a241
30650ab0a65e988dd9f06df23f6d2edd5a44251e
Db0eb5e7d318002c2ad7588b7cda6d2e19832f19
Fermer
théâtre

Cirque en noir et blanc

529907020a79f4ba504bd151e3773d22c34c06dc
La talentueuse compagnie de nouveau cirque Baro d’Evel (« Grand Dieu » en langue manouche) continue d’enchanter le public à travers Falaise, sa nouvelle création.

 

Fondée en 2006 par Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias, la compagnie franco-catalane mêle avec habileté le clown, la danse, l’acrobatie et le travail avec des animaux. En plus de sa grande virtuosité, la troupe se distingue, en salle comme sous chapiteau, par des créations envoûtantes, à la fois poétiques, tendres et mélancoliques. Après, Bestias, qui, en 2015, avait mis des étoiles dans les yeux de nombreux spectateurs, Baro d’Evel est de retour avec un diptyque en noir et blanc, composé de , puis de Falaise. Dans cette dernière création, au pied d’une haute falaise, à moins qu’il ne s’agisse d’une sombre ruelle, huit interprètes aux multiples talents, accompagnés d’un cheval blanc et de pigeons, se bousculent, tombent, se révèlent, s’aiment, se repoussent, en un mot vivent. Ce monde, au bord du précipice, mais toujours vaillant, nous rappelle tant le nôtre, si inquiétant et si beau. Sur une bande son baroque, tantôt lyrique, tantôt rock, le public rit, sursaute, s’émeut et quitte la salle sur un petit nuage.

Publié le 04/05/2022 Auteur : Aurore de Carbonnières

 

Les 22 et 23 avril à 20h, PBA, Charleroi, 6-13€, www.pba.be

Les 11, 12 et 13 mai 2022 : LORIENT, Théâtre de Lorient CDN

Les 30 et 31 mai 2022 : NANTES, Le Grand T
 
 
 

 

 


Mots clés : cirque Baro d'evel Falaise