concerts

La Maison Tellier

Ccf475647b7ae2de1018b7b4059c9422aeba3e67
A l'occasion de la sortie de leur 6ème album, les 5 membres barbus de La maison Tellier débarquent sur scène afin de régaler le public de leurs textes mélancoliques et de leurs mélodies pop rock. Découvrez un groupe créé en 2004 aux sonorités pop/ rock /folk et country dans un univers sombre et désabusé. Entretien avec Helmut Tellier, le chanteur et fondateur.

 

Sortir : Parlez nous de la création du groupe
Helmut Tellier : Le groupe existe depuis 2004, je l'ai créé avec le guitariste. Nous avons commencé en duo folk acoustique et à la suite de rencontres avec des musiciens Rouennais, il s'est étoffé. On a ensuite trouvé la bonne formule et avons sorti notre premier album en 2006.

Sortir : Pourquoi choisir le titre d'un livre de Maupassant pour nom de groupe ?
Helmut Tellier : Maupassant est normand, tout comme nous, on l'a étudié à l'école. Aussi, c'est une écriture qui m'a toujours plu, il y'a quelque chose de simple et profond dans ses proses. Évidemment, au début, on galérait à trouver un nom de groupe et je suis retombé sur ce bouquin La maison Tellier et je me suis dit que ça ferait un bon clin d’œil à un auteur que l'on apprécie tous. Il y a aussi le coté entreprise familiale qui nous intéressait. Et, c'est drôle, car dans le livre c'est un univers hyper féminin alors que nous sommes 5 gros barbus. Tout ce combo nous a décidé à prendre ce nom là !

Sortir : Vous évoluez dans plusieurs genres musicaux mais si vous deviez définir votre style en 3 mots ?
Helmut Tellier : Chanson - rock - mélancolique. Trois mots c'est dur ! Au final, moi, ce qui m’intéresse c'est d'écrire des chansons et on est rentré dans ce processus par le biais de la folk et de la country (des références communes à Raoul et moi-même). On a dérivé lentement.

Sortir : Comment avez vous composé cet album ?
Helmut Tellier : C'est le 6eme ! Du coup on a fait le tour de la démarche, du coté magique de la création d'un album. Aujourd'hui on a compris le processus et dès qu'on a un peu de temps on bosse ensemble, sans pression. Les chansons sont arrivées au fur et à mesure, de façon très calme, très posée, contrairement aux albums précédents. Avant, pour créer j'avais besoin d'être en souffrance, là, c'était serein, sans stress. Et du coup on avait ce qu'il fallait !

Sortir : Quels sont les thèmes abordés dans cet album ?
Helmut Tellier : L'adolescence revient beaucoup, le fait de passer d'un stade à un autre. La description de certains morceaux de vies, de certains personnages. L'engagement aussi dans une chanson comme Ali.

Sortir : Pourquoi l'art est aussi présent dans vos textes ?
Helmut Tellier : Je suis persuadé qu'on a besoin de modèles et de héros dans la vie, surtout dans un métier artistique, il y a toujours quelqu'un qui nous a donné envie de prendre une guitare par exemple. Mes sources d'inspirations peuvent autant être dans le monde qui m'entoure que dans un tableau de Goya. Le titre Primitifs modernes fait référence à un mouvement artistique qui n'a pas duré longtemps, aujourd'hui appelé l'art naïf. De plus, on a un coté artisanal dans le groupe, nous ne sommes pas une machine sponsorisée par un gros label, nous sommes 5 musiciens qui avons commencé dans une cave.

Sortir : Quelles sont vos influences musicales ? 
Helmut Tellier : Notre ligne d'horizon sur cet album c'était le rock indé des nineties. Des groupes comme R.E.M., les Pixies, Télévision, des groupes qui ont progressé ensemble et au fil de leur discographie. En autres influences il y a aussi les chanteurs français qui parlent bien de l'adolescence : Alain Souchon, Yves Simon, Renaud...

Sortir : Vous avez la chance d'être dans le métier depuis plus de 13 ans qu'est-ce que cela vous fait ?
Helmut Tellier : C'est une grande source de fierté pour moi, et de perplexité, je me demande parfois pourquoi d'autres n'existent plus... Je pense que c'est parce que nous sommes obstinés, tenaces et surtout adaptables. Pour ce disque là nous avons créé notre propre label car nous n’intéressons pas les gros labels justement parce que nous sommes implantés depuis longtemps, ils préfèrent la nouveauté et le jeunisme. Du coup, on s'adapte pour continuer de faire de la musique car c'est ce qui nous tient en vie. Pourtant il y a pleins de manières de mourir pour un groupe, le manque d'envie, les conflits, pour le moment on en est pas passé par là ! Je touche du bois !

Sortir : Que pouvons nous vous souhaiter pour la suite ?
Helmut Tellier : Une belle tournée !

Publié le 24/04/2019 Auteur : Laura Fortes

 

Le 9 mai à 20h30

Maison des Loisirs et de la Culture les Saulnières, 239 avenue Rhin et Danube, Le Mans

20/18€

02 43 14 55 15, www.les-saulnieres.fr


Mots clés : groupe rock concert