48c3c0ddb36b92559624eaef4352cdbe9e89d70b
239e70f0dc7daff643111c0522234323bfcf2cbf
Fermer
danse

Danse avec Philippe

190e6b7732abb1358cd61a3e7430815d521c6ff7

La génération 90 l'a découvert bluffant les juges en Lucky Luke ou charmant les foules japonaises en D'Artagnan. Quant aux plus jeunes, ils piaffent aujourd'hui à ses blagues télé distillées aux côtés de l'ami Nelson. Mais Philippe Candeloro, ça reste et restera toujours la glace... le voici qui s'inscruste dans Holiday on Ice.

Rendez-vous compte : dans le monde de la comédie musicale sur glace, Holiday on Ice, c'est exactement ce qu'on appelle une institution, un nouveau spectacle glissant chaque année dans le monde entier depuis 1943. Une éternité. Oui mais voilà, « je suis le has been du patinage qui souhaite revenir sur la glace »... du coup, « tout au long du spectacle, je viens perturber la troupe », à  la manière du trublion de service. Et le trublion en question, c'est évidemment Philippe Candeloro.
Les paillettes habituelles et des musiques des Amériques pour « un voyage festif à travers le Nouveau Monde », désormais traversé par cette dose comique, histoire de « l'adapter au public français » explique l'intéressé. Et il sait de quoi il parle le Candel'...

SHOW-MAN

Le spectacle ? Une bifurcation « naturelle » après sa carrière sportive, « un côté funky show-man que j'ai propulsé et qui m'a permis d'obtenir des médailles » : premiers pas aux USA devant des milliers de spectateurs et « avec les plus grands » (Brian Boitano, les Duchesnay...), puis sa propre tournée, annoncée "d'adieu", jusqu'à Holiday on Ice et son Tropicana : « avec ma femme, on travaille sur la mise en scène pour donner une image nouvelle du monde de la glace »... c'est-à-dire ? « Privilégier l'ambiance plus que la performance, qui prime aujourd'hui au plus haut niveau : le développement du patinage se fera davantage par le spectacle que par la compétition, dépourvue d'interactivité patineurs/public et son système de notes incompréhensible »...
Et pour Candel', ça passera peut-être par un Centre national des métiers de la glace (son projet), avec pour ambition le développement du patinage en France : « si on veut nager, il faut des piscines hein ? Eh ben pour patiner, c'est pareil... » Et l'oeil du spécialiste (interview réalisée à la veille des JO) ? « Brian Joubert a sa chance à Vancouver, surtout s'il réussit un programme technique comme à Tallin »... C'était avant le désastre. Au-delà du talent, tout le monde ne peut avoir l'insouciance d'un Candeloro.

Publié le 03/03/2010 Auteur : WDN

Holiday on Ice : Tropicana, les 12, 13 et 14 mars à la Patinoire Mériadeck de Bordeaux (29 à 68 euros). Tel : 05.56.48.26.26. www.box.fr.


Mots clés : danse