Ed3097606b5a4aefb34b373cfad7a0eb4c418bcd
Be54fafeb52b58addd6a24d00246924a44f22556
9aeda3f17ddc430f2232a7be5ab8164ed7bb38c4
38e130d6e2f84b8158b5cd2da38b243a5d7b09fb
Fermer
théâtre

Le discours (à Bouguenais)

9773fc4689fe3918ceaa58f947093655f4b88aab
Adapté au cinéma il y a plusieurs mois, le roman de Fabcaro se délecte aussi au théâtre avec le comédien Benjamin Guillard endossant avec brio le rôle d'Adrien, loser magnifique.


Contrairement au film, la pièce est un seul-en-scène où nous sommes invités à imaginer les protagonistes. Au détour d'un repas de famille, Ludo, le beau-frère d'Adrien, lui soumet l'idée d'écrire un discours pour le mariage de sa sœur. Anxieux et en manque de confiance, il ne se sent pas du tout prêt à déclamer un texte sous les regards insistants d'invités qu'il ne connait pas pour la plupart. Tourmenté par ses propres aventures amoureuses, la mise en chantier de ce discours va déclencher une série de savoureux moments absurdes. Après sa bande dessinée à succès Zai Zai Zai Zai, Le Discours s'inscrit dans la continuité de l'œuvre de l'auteur avec son humour caustique et sarcastique. Partant d'un mince postulat de départ, cette pièce de théâtre mélancolique nous charme pourtant dès les premiers instants et nous questionne sur nos névroses.

Crédit photo : Gilles Vidal

Publié le 04/10/2021 Auteur : Alexis Schuft

Piano'cktail.
Rue Ginsheim Gustavsburg, Bouguenais.
Le 15 octobre à 20h.
De 9 à 19€
02 40 65 05 25, pianocktail-bouguenais.fr


Mots clés :