Fermer
théâtre

LE PROBLÈME LAPIN, CARTOGRAPHIE 7

LE PROBLÈME LAPIN, CARTOGRAPHIE 7 (2024)
Pas si crétin. Pourquoi les lapins provoquèrent-ils une crise érosive sur l’île de Kerguelen en 1874 ? Pourquoi un lapin fut-il envoyé dans l’espace à bord d’une fusée soviétique en 1959 ? Pourquoi un lapin agressa-t-il à bord de sa jolie barque le président américain Jimmy Carter en 1979 ?

Pourquoi un ténébreux tueur décima-t-il cent quarante-cinq lapins dans un village des Côtes d’Armor en 2019 ? Et pourquoi dit-on que Dominique Strauss-Kahn est un chaud lapin ?

Ces questions (que vous ne vous êtes jamais posées) ne sont qu’un aperçu de celles auxquelles Frédéric Ferrer répondra clairement et définitivement au cours de sa nouvelle conférence. Car l’éminent géographe, qui vous avait entretenu il y a trois saisons de l’histoire des Vikings et de celle de la morue, auscultera cette fois le fabuleux destin du lagomorphe à longues oreilles...

Planté devant un écran où défileront photos, vidéos, graphiques, équations mathématiques, diagrammes, citations et gravures médiévales, et secondé par une auxiliaire en manque de reconnaissance, l’encyclopédiste touche-à-tout vous apprendra des tas de choses véridiques (comme, par exemple, que le goût du lapin pour les carottes est un fantasme hollywoodien ou que sa dynamique de reproduction est en rapport avec le nombre d’or) mais se perdra souvent dans des digressions en cascade, des parenthèses en série, des dérapages à tire-larigot et des divagations en veux-tu en voilà. Sauf que c’est bien évidemment cet amalgame de sérieux et de loufoque qui fait tout le sel de ce spectacle à la fois parfaitement maîtrisé et totalement déjanté - ou, si vous préférez, que Le problème lapin vaut bien plus qu’un pet de lapin...

Publié le 03/04/2024


Mots clés :